Evolutions tarifaires

La fin d’année est la période des annonces de hausses de prix au 1er janvier…

Pas de hausse de prix au 1er janvier chez Inpixya mais

    • comme nous l’avions annoncé sans connaître sa date d’application, le tarif des impressions numériques laser a été augmenté le 19 décembre ;
    • le prix du toner semblant se stabiliser à un niveau élevé – mais plus bas qu’au début du second semestre –, il est possible que nos tarifs baissent un tout petit peu d’ici quelques mois ;
    • le prix des papiers est, lui, annoncé à la hausse pour le début d’année. Nos stocks actuels nous permettent de tenir un moment, on verra ce que ça quand nous devrons renouveler nos stocks ;
    • la guerre des prix entre prestataires d’impression pour professionnels semble durer, ce qui rend, à condition de ne pas être trop pressé, cette option plus intéressante pour des petits tirages. En décembre, nous avons ainsi vendu 40 € TTC le lot de 50 affiches A3 (hors frais de mise en page). Tirées sur nos équipements, elles l’auraient été à plus de 100 € sur un papier moins qualitatif – dit autrement, notre client a eu, à budget égal, 50 affiches A3 au lieu de 10 affiches A3 et 20 A4 ;
    • le prix des fournitures de finition semble s’être enfin stabilisé, mais à un niveau élevé. Nous reprendrons en janvier le chantier du calculateur de prix qui était en standby depuis 18 mois ;
    • comme nos fournisseurs, nous allons devoir revoir notre politique en matière de frais d’envoi et de franco de port. Ce sera chose faite en début d’année… et, malheureusement pour le client, le résultat sera une hausse des prix…

La baisse se confirme ?

Depuis plusieurs mois, nous regardons les prix du toner augmenter régulièrement, nous différons nos achats en espérant une baisse qui n’arrive pas, nous tirons des plans pour amortir la hausse et nous confions à l’impression « traditionnelle » des travaux que nous aurions tirés auparavant sur nos équipements…

Et ce week-end, effet Black Friday – Vendredi fou chez nos amis québécois –, répercussion des évolutions de taux de change ou changement de stratégie commerciale, un de nos fournisseurs a fortement baissé ses prix. Il devenait urgent que nous commandions du toner, nous en avons bien évidemment profité…

Qu’est-ce que ça change ? A court terme, pas grand chose : une hausse de nos tarifs d’impression numérique laser aura lien dans les jours qui viennent – le toner qui est dans notre machine a été, pour la plupart, acheté en période de prix (très) élevés – mais la hausse sera bien plus faible que celle qui était initialement prévue.

 

Edit du 19 décembre

La hausse de tarif des impressions numériques laser annoncée est effective depuis cet après-midi.

La mise à jour des calculateurs de prix va prendre un peu de temps.

Une amorce de baisse ?

Encore un billet sur l’évolution des prix… mais cette fois-ci, ce n’est pas pour annoncer une énième hausse.

Ce matin, un des principaux imprimeurs en ligne a annoncé  la fin de ses promotions qui se suivent et se ressemblent et une baisse de ses tarifs sur les imprimés papier.

La baisse ? Autour de 25 %…

Qu’est-ce que ça change ? Le marché des imprimeurs en ligne est un marché très concurrentiel et les concurrents directs vont suivre, s’aligner voire essayer de faire un peu mieux.

Comment s’explique cette baisse ? C’est la répercussion sur le prix final de la baisse du prix du papier – en impression traditionnelle, le prix du papier est une part importante du prix final –… et le signe qu’au moins un imprimeur pense que cette baisse va durer voire que les prix vont continuer à baisser.

Et pour nous ? Le toner continuant sa hausse, les prix de nos impressions numériques laser va sensiblement augmenter à court terme – les papiers que nous avons en stock ont été achetés, pour la plupart, avant les fortes hausses ou en promotion et le toner représente une part importante du prix final et il est impossible de ne pas répercuter ses hausses de prix  – et, comme nous l’avions écrit il y a quelques semaines, le prix des impressions traditionnelles va devenir concurrentiel sur des tirages moins importants. 

Pour les supports photo et fine-art, nous n’attendons pas de baisse avant la fin de l’année – pour le moment, nos fournisseurs sont dans la phase promos qui durent et se suivent…

 

Edit du 25 septembre

La réaction était attendue… et n’a pas tardé : le plus gros imprimeur en ligne vient d’augmenter fortement sa remise revendeurs…

Quand Bercy s’intéresse au prix du papier…

LE marronnier de la mi-août est, sans conteste, la rentrée scolaire et son coût.

Bercy a anticipé les choses : le 21 juillet, en toute discrétion et dans l’indifférence des médias, il a été demandé à la DGCCRF de s’intéresser à l’évolution des prix des fournitures scolaires, et en particulier des cahiers et des copies, comparée à celle du prix de la pâte à papier dont les prix avaient commencer à baisser.

Quand les associations de consommateurs et de parents d’élèves s’insurgent de la hausse exagérée des prix des fournitures scolaires et en particulier du prix des cahiers, Bruno Lemaire et à ses services peuvent botter en touche… à court terme. Continuer la lecture de « Quand Bercy s’intéresse au prix du papier… »

Y’en a (presque) plus…

Il aura suffit d’une commande un peu importante pour que notre stock de papier Canson Infinity Baryta Prestige 340 g fonde d’un coup. Il ne nous reste actuellement que de fois faire quelques tirages 20 × 30 cm…

Comme annoncé en mai, Canson a fait évoluer ce papier et nous tiendrons désormais en stock le Canson Infinity Baryta Prestige II 340 g.

La commande de réassort ne sera pas passée tout de suite – il faut que nous groupions avec d’autres articles pour amortir les frais de port –. Sauf imprévu, nous devrions avoir le nouveau papier vers le 25 août.

Nos tarifs – le prix du papier a un peu augmenté… – et nos sites internet seront actualisés dans les jours qui viennent.

Des hausses, encore…

Il y a eu le papier puis les encres et le toner et l’énergie…

Les frais de ports – ceux que nous payons quand nous expédions vos commandes comme ceux que nous facturent nos fournisseurs – augmentent à leur tour… et, ce n’est pas un détail, plusieurs de nos fournisseurs ont revus dernièrement leurs conditions d’accès au franco de port.

Ça n’a l’air de rien, mais ces petites hausses – qui s’ajoutent aux hausses – ne sont pas négligeables et se retrouvent in fine dans nos tarifs… Continuer la lecture de « Des hausses, encore… »

Nouveautés, mises à jour et hausse…

Tirages petits formats et épreuves

Nous l’avions annoncé il y a 2 mois : nous avons dû répercuter aujourd’hui dans nos tarifs la « petite » hausse des papiers Fuji que nous utilisons pour les tirages photo petits formats et les épreuves.

Il n’a pas été vraiment possible d’étaler un peu dans le temps cette hausse  comme nous avons pu le faire pour les impressions numériques laser : le prix des tirages sur papier Fuji Brillant et Lustré 220 g a augmenté de presque 11 %, celui des tirages sur papier Metallic a, lui, été ajusté  – l’augmentation du prix de l’encre ne sera répercutée que d’ici environ un mois. Continuer la lecture de « Nouveautés, mises à jour et hausse… »

Nouvelles hausses en vue…

Difficile de savoir quand ça s’arrêtera et à quel niveau : nous n’avons pas encore fini de répercuter dans nos tarifs les hausses annoncées fin d’année que d’autres arrivent : un de nos fournisseurs vient d’afficher des prix record pour le toner que nous utilisons pour nos impressions numériques…

Le tarif de nos impressions numériques laser a déjà augmenté d’environ 10 % suite à la hausse des prix du toner d’environ 20 % au cours de l’année 2022 – et, pour une toute petite part, des prix de l’énergie – et nous savons que nos prix vont encore augmenter d’au moins 10 %. Continuer la lecture de « Nouvelles hausses en vue… »

Hausse des prix de l’énergie

Nous l’attendions, elle vient d’arriver…

Depuis quelques temps, on voit des patrons de PME et des travailleurs indépendants monter les courriers de leurs fournisseurs d’énergie leur annonçant les nouveaux tarifs qui leur seront appliqués… EDF vient de nous écrire et la hausse est sévère…

Nous avons été jusque là très modéré dans la répercussion sur nos prix des hausses de matière premières, mais là, nous n’aurons pas le choix et la hausse sera sensible. Continuer la lecture de « Hausse des prix de l’énergie »