Des nouvelles du front…

Depuis les premières annonces de hausse de prix il y aura bientôt un an, nous surveillons de près les évolutions tarifaires des fournitures que nous utilisons au quotidien et essayons d’optimiser au mieux nos achats…

Effets de la crise sanitaire et de la situation internationale, les prix des matières premières et de l’énergie se sont envolés quand le cours de l’euro est, lui,  orienté à la baisse… et le prix du papier en subit les conséquences – et, dans une moindre mesure, celui de l’encre, du toner, des consommables de finitions…

Si, pour le moment, les hausses sont contenues en impression photo et en impression grand format – et notre stock de papier nous permet de voir venir – il n’en est pas de même pour les impressions numérique laser que nous proposons : si nous devions aujourd’hui construire notre tarif sur la base des tarifs actuels du papier et des consommables, nos prix seraient en hausse de plus de 20 % !

Bien sûr, nos tarifs d’impression numérique laser ne vont pas prendre du jour au lendemain 20 % – les hausses seront répercutées en fonction de nos approvisionnement – mais il nous sera difficile de les anticiper.

Hausses de prix

Depuis plusieurs mois, nos fournisseurs nous annoncent des hausses de prix plus ou moins importantes (et souvent à 2 chiffres).

Les raisons en sont multiples : hausse des prix des matières premières (c’est en particulier le cas pour le papier), hausse des coûts de transport (liés pour partie aux hausses des coûts des carburants), effet direct ou indirect du brexit (les procédures douanières ont un coût)…

A force de passer à coté des hausses annoncées, il y allait bien y avoir un moment où… ce moment vient d’arriver et les augmentations sont telles que nos devront les répercuter sur nos prix de vente.

A force d’anticiper en fonction des annonces qui, au final, ne nous impactent pas, nous connaissons les effets de ces hausses : suivant nos approvisionnements, certains prix augmenteront, d’autres pas (voire pourraient baisser si, comme nous le pensons, les prix reviennent à un niveau normal d’ici quelques temps) et les grilles tarifaires qui sont sur notre site internet vont sembler manquer de cohérence mais ce ne sera que les conséquences de l’évolution chaotique de nos prix d’achat.