Les frais de livraison aussi…

La Poste comme les autres prestataires à qui nous confions nos livraisons ont revu leurs tarifs en début d’année. Nous répercutons à notre tour ces augmentations dans nos tarifs de livraison.

Et parce qu’elle est peu demandée et nous impose des contraintes fortes sans apporter un service supplémentaire par rapport aux autres prestataires avec lesquels nous travaillons, nous ne proposons plus les livraisons par Mondial Relay.

Nouvelles hausses en vue…

Difficile de savoir quand ça s’arrêtera et à quel niveau : nous n’avons pas encore fini de répercuter dans nos tarifs les hausses annoncées fin d’année que d’autres arrivent : un de nos fournisseurs vient d’afficher des prix record pour le toner que nous utilisons pour nos impressions numériques…

Le tarif de nos impressions numériques laser a déjà augmenté d’environ 10 % suite à la hausse des prix du toner d’environ 20 % au cours de l’année 2022 – et, pour une toute petite part, des prix de l’énergie – et nous savons que nos prix vont encore augmenter d’au moins 10 %.

Si la hausse du prix du toner se confirme, la hausse à venir sera encore plus importante… sachant que, pour le moment, la plupart des papiers que nous utilisons ont été achetés avant les hausses, hausses que nous devrons également répercuter.

3 nouveaux papiers pour l’impression numérique

Nous les attendions, ils ont pris leur temps pour arriver, ils sont là :

    • Le Pergraphica Smooth classic en 300 g/m² est le papier qui manquait à notre gamme – nous avions l’avions déjà en 240 g/m² et avions la version Rough de ce papier dans les 2 grammages –, il est particulièrement adapté à l’impression photographique ;
    • Le Rives Dot en 250 g/m² est un papier légèrement gaufré 2 faces – le gaufrage présente des points –, adapté à l’impression numérique laser ;
    • Le Rives Design en 250 g/m² est lui aussi un papier légèrement gaufré 2 faces adapté à l’impression numérique laser, le gaufrage a la forme de petits losanges.

Les papiers Rives faisaient partie des papiers produits par Arjowiggins Scotland Ltd avant sa liquidation, ces papiers sont donc « dans la limite des stocks disponibles ». Si tout va bien, la production de ces papiers devrait reprendre d’ici 3 mois comme celle des papiers Curious Metallics, Curious Skin et du vergé Conqueror.

Ces 3 papiers font merveille pour donner du cachet à vos cartes de vœux, cartes de visite ou de correspondance, invitations… Ils seront prochainement ajoutés à la liste des papiers proposés pour la réalisation de calendriers.

Les échantillons sont déjà disponibles.

Nouveaux papiers en approche

Si tout se passe comme prévu, nous devrions disposer d’ici la fin de l’année de 3 nouveaux nouveaux papiers destinés à l’impression numérique laser : le Pergraphica Smooth en 300 g/m² qui manquait à notre catalogue – nous avons déjà la version Rough en 240 et 300 g/m²ainsi que le Smooth en 240 g/m² – et deux papiers structurés de feu Arjowiggins Scotland Ltd – ces papiers font partie des marques qui ont été reprises, nous devrions pouvoir être réapprovisionné sans soucis d’ici 3 mois.

La commande a déjà buggé – nous aurions dû être livré cette semaine –, nous attendons avec  impatience ces nouveaux papiers.

 

Edit du 28 décembre

Les papiers sont enfin arrivés…

Dans la limite des stocks disponibles…

Nous avions raté l’info : fin septembre, Arjowiggins Scotland Ltd  a été mis en faillite et la production arrêtée…

Arjowiggins, c’est une dizaine de marques de papier, certaines très emblématiques, et seules quelques unes ont, pour le moment, trouvé un repreneur.

Dans ces marques emblématiques, il y a Conqueror… Actuellement, il n’y a plus sur le marché de papier vergé adapté à l’impression numérique laser. La marque a été reprise… Mais nous devons trouver le papier structuré qui pourrait provisoirement remplacer le vergé qui aurait été idéal pour le travail en cours.

De  même, les papiers Curious Metallics et Curious Skin n’ont pas d’équivalent sur le marché. D’ici quelques mois, nous devrions pouvoir à nouveau nous les procurer normalement mais, en attendant, nous ne pouvons proposer des impressions sur ces papier que dans la limite de nos stocks disponibles.

Hausse des impressions numériques laser

Nous savions que ça allait arriver, nous connaissions l’ampleur de la hausse – le toner a augmenté de plus de 20 % en moins d’un an – mais nous pensions pouvoir étaler un peu la hausse dans le temps…

Nous venons de procéder, un peu plus vite que prévu, à l’augmentation du prix des impressions numériques laser. Cette hausse, de l’ordre de 10 %, n’est que le reflet de la hausse du prix du toner et, avec quelques jours d’avance sur le calendrier annoncé, de l’énergie.

Si les prix du toner restent à leur niveau actuel, une deuxième hausse de même ampleur est prévue dans les mois qui viennent. Elle se fera probablement en 2 fois.

Et nous continuons à répercuter les augmentations du prix du papier en fonction de nos approvisionnements. 

Hausse des prix de l’énergie

Nous l’attendions, elle vient d’arriver…

Depuis quelques temps, on voit des patrons de PME et des travailleurs indépendants monter les courriers de leurs fournisseurs d’énergie leur annonçant les nouveaux tarifs qui leur seront appliqués… EDF vient de nous écrire et la hausse est sévère…

Nous avons été jusque là très modéré dans la répercussion sur nos prix des hausses de matière premières, mais là, nous n’aurons pas le choix et la hausse sera sensible.

Dans la mesure du possible – nous allons devoir remettre à plat toutes la construction de nos tarifs – les hausses seront applicables mi-décembre.

 

Edit du 11 janvier

Pour limiter les effets de la hausse annoncée, nous avons engagé un certain nombre d’actions auprès de nos fournisseurs. Nous avons les retours d’une partie des démarches et on peut prévoir que la hausse sera supportable.

Nous avons commencé à répercuter les hausses sur nos en commençant par les activités les plus énergivores et celles pour lesquelles il n’y a pas que l’énergie qui augmente… et nous n’excluons pas de revoir certains prix à la baisse…

Avec ou sans marquage

Nous l’avions annoncé le 1er juillet dernier : Fuji réorganise sa production de papier photo petit format et, en conséquence, livre, pendant une période transitoire, en lieu et place du papier Fuji en 220 g/m² marqué au dos, du papier en 250 g/m² non marqué.

Fin octobre, après nos dernières livraisons, nous n’avions en stock que du papier marqué au dos, en théorie en 220 g/m², et nous pensions que la situation était revenue à la normale… et, surprise, le premier rouleau de papier brillant déballé de la livraison reçue aujourd’hui est du papier en 250 g/m² non marqué !

Actuellement, le papier Fuji en 15,2 cm et en 21 cm de large que nous avons en stock est marqué au dos – nous n’avons pas contrôlé le grammage des derniers papiers reçus –, le papier brillant en 20,3 cm de large est non marqué et fait 250 g/m² et le papier lustré est marqué et fait 220 g/m².

Il est prévu que nous recevions plusieurs livraisons de papier Fuji brillant en 20,3 cm de large dans les semaines qui viennent. Nous aurons la surprise de découvrir son grammage et s’il  est ou non marqué au dos.

Pour le moment, les calculateurs de prix considèrent que tous les papiers Fuji font 250 g/m². Ils seront mis à jour lorsque nous seront sûrs que la réorganisation est terminée et que Fuji livre, comme prévu, du papier en 220 g/m².

Si vous avez une préférence en matière de marquage et/ou de grammage, merci de nous l’indiquer lors de votre commande, nous ferons le maximum pour y répondre.

 

Edit du 30 novembre

Le premier rouleau déballé de la livraison d’hier est du papier marqué en 220 g…

A suivre…

 

Edit du 8 décembre

Nous croyons que nous n’en n’avions plus et, surprise au déballage, notre second carton de papier Fuji brillant en 21 cm de large n’est pas marqué au dos et le papier a un grammage de 250 g/m².

Nous avons donc encore du papier Fuji brillant non marqué…