Quand on aime le papier…

Dans notre gamme de papier pour l’impression numérique laser, nous n’avions qu’un papier mat au toucher « naturel », le Curious Skin, très lisse et d’un blanc à peine chaud.

Nous avons profité de notre dernière commande pour rentrer des papiers de création Pergraphica destinés à l’impression laser :  le Smooth en 240 g/m²  et le Rough en 240 g/m² et 300 g/m².

Les différences avec le Curious Skin : tout d’abord le prix – même si Arojowiggins a été à ce jour plutôt sage dans les hausses et qu’ils le valent, les papiers Curious Metallics et Curious Skin sont chers – , ensuite l’épaisseur et la main – les 240 g sont plus épais et semblent plus rigides que le 270 g du Curious Skin… idéal pour des cartes et des faire-parts –, enfin leur surface moins lisse leur donne un aspect et un toucher plus naturel – le Rough est légèrement plus rugueux et mat que le Smooth, mais ça reste des papiers assez lisse destinés à l’impression numérique laser.

Coté couleur, nous n’avons pas encore fait de mesures mais les couleurs de ces papiers sont très proches : un blanc à peine chaud similaire au Curious Skin.

Ces papiers, comme la plupart de ceux que nous proposons répondent à la norme ISO 9706 sur la durée de conservation, sont PEFC et Ecolabel… et, cerise sur le gâteau, leur fabrication est neutre en carbone.

La mise à jour de nos tarifs et la production d’échantillons va prendre quelques jours…

 

Edit du 2 mai

Les échantillons imprimés aujourd’hui sont époustouflants : le rendu des images utilisées pour les échantillons en impression laser est proche de que ce que l’on obtiendrait sur des papiers fine art mat avec des encres pigmentaires.

Le prix n’est pas le même… le gamut et la durée de conservation non plus, et le format d’impression est limité à 305 × 450 mm.

 

Un nouveau papier…

Il manquait à notre offre de supports d’impression fine art un papier économique, lisse, mat qui réponde aux normes de conservation de longue durée…

Nous venons de le recevoir et il sera à notre catalogue d’ici quelques jours – le temps de le calibrer et de faire quelques tests.

Le MediaJet Litho Archive Matt est un papier de 230 g/m² – le plus léger de nos papiers pour l’impression photo pigmentaire – parfaitement adapté aux tirages de dessins, aux reproduction d’affiches et de tableaux… et, bien sûr, aux tirages photographiques. Cerise sur le gâteau, il peut être pelliculé et plastifié.

D’un blanc naturel et donnant une Dmax élevée, il a tout pour plaire et, pendant quelques temps, il bénéficie d’un prix spécial de lancement.

Pour télécharger le profil colorimétrique de ce papier pour notre traceur Epson SC-P7500 et ses encres UltraChrome Pro 12, c’est ici.

Du papier, encore du papier

Notre gamme de papier pour la carterie et les livres photo vient de s’étoffer avec 4 nouveaux papiers de création Arjowiggins.

Notre gamme se compose ainsi :

    • un papier pour les travaux courants : l’Edixion laser que nous proposons en 100 g/m² – c’est plus que du papier ordinaire, mais ça reste un papier relativement léger ;
    • des papiers couchés pour impression numérique : les Novatech Gloss et Novatech Silk que nous proposons en 5 grammages en finition brillant et satin. Le brillant est plus brillant que le satin, mais on est loin d’un papier photographique brillant – pour un rendu vraiment brillant, il faut dans ce cas opter pour un pelliculage brillant ;
    • des papiers de création pour donner du cachet à vos œuvres avec les papiers Curious Metallics et Curious Skin :
      • les papiers Curious Metallics Platine (métallisé gris), Or antique (vieil or très patiné) et Super gold (doré, très doré) sont plus destinés à la carterie et à l’impression métallisée… mais peuvent aussi servir à mettre en valeur certaines de vos images ;
      • les papiers Curious Metallics Perle fine (blanc) et blanc doré (ivoire) ont des reflets dorés alors que le papier Curious Metallics Perle akoa est un papier blanc avec des reflets argentés ;
      • le papier Curious Metallics Cryogen white est un papier ivoire avec des petits points brillants, parfaitement adapté aux portraits ;
      • le papier Curious Skin Extra blanc est un papier blanc, un peu chaud, très mat et au toucher peau de pêche.

Continuer la lecture de « Du papier, encore du papier »