Quand on aime le papier…

Dans notre gamme de papier pour l’impression numérique laser, nous n’avions qu’un papier mat au toucher « naturel », le Curious Skin, très lisse et d’un blanc à peine chaud.

Nous avons profité de notre dernière commande pour rentrer des papiers de création Pergraphica destinés à l’impression laser :  le Smooth en 240 g/m²  et le Rough en 240 g/m² et 300 g/m².

Les différences avec le Curious Skin : tout d’abord le prix – même si Arojowiggins a été à ce jour plutôt sage dans les hausses et qu’ils le valent, les papiers Curious Metallics et Curious Skin sont chers – , ensuite l’épaisseur et la main – les 240 g sont plus épais et semblent plus rigides que le 270 g du Curious Skin… idéal pour des cartes et des faire-parts –, enfin leur surface moins lisse leur donne un aspect et un toucher plus naturel – le Rough est légèrement plus rugueux et mat que le Smooth, mais ça reste des papiers assez lisse destinés à l’impression numérique laser.

Coté couleur, nous n’avons pas encore fait de mesures mais les couleurs de ces papiers sont très proches : un blanc à peine chaud similaire au Curious Skin.

Ces papiers, comme la plupart de ceux que nous proposons répondent à la norme ISO 9706 sur la durée de conservation, sont PEFC et Ecolabel… et, cerise sur le gâteau, leur fabrication est neutre en carbone.

La mise à jour de nos tarifs et la production d’échantillons va prendre quelques jours…

 

Edit du 2 mai

Les échantillons imprimés aujourd’hui sont époustouflants : le rendu des images utilisées pour les échantillons en impression laser est proche de que ce que l’on obtiendrait sur des papiers fine art mat avec des encres pigmentaires.

Le prix n’est pas le même… le gamut et la durée de conservation non plus, et le format d’impression est limité à 305 × 450 mm.

 

Des nouvelles du front…

Depuis les premières annonces de hausse de prix il y aura bientôt un an, nous surveillons de près les évolutions tarifaires des fournitures que nous utilisons au quotidien et essayons d’optimiser au mieux nos achats…

Effets de la crise sanitaire et de la situation internationale, les prix des matières premières et de l’énergie se sont envolés quand le cours de l’euro est, lui,  orienté à la baisse… et le prix du papier en subit les conséquences – et, dans une moindre mesure, celui de l’encre, du toner, des consommables de finitions…

Si, pour le moment, les hausses sont contenues en impression photo et en impression grand format – et notre stock de papier nous permet de voir venir – il n’en est pas de même pour les impressions numérique laser que nous proposons : si nous devions aujourd’hui construire notre tarif sur la base des tarifs actuels du papier et des consommables, nos prix seraient en hausse de plus de 20 % !

Bien sûr, nos tarifs d’impression numérique laser ne vont pas prendre du jour au lendemain 20 % – les hausses seront répercutées en fonction de nos approvisionnement – mais il nous sera difficile de les anticiper.

Il reste à faire la déco

On n’en est pas encore à l’annonce officielle mais les opérations en cours depuis le milieu de la semaine dernière sont maintenant terminées.

Le site principal d’Inpixya a retrouvé son espace bien a lui, la boutique a maintenant sa chambre, on passe facilement de l’un a l’autre pour bénéficier de services communs et les chemins sont balisés… Il ne reste plus qu’à apporter une touche de déco personnelle à la chambre…