Quand on aime le papier…

Dans notre gamme de papier pour l’impression numérique laser, nous n’avions qu’un papier mat au toucher « naturel », le Curious Skin, très lisse et d’un blanc à peine chaud.

Nous avons profité de notre dernière commande pour rentrer des papiers de création Pergraphica destinés à l’impression laser :  le Smooth en 240 g/m²  et le Rough en 240 g/m² et 300 g/m².

Les différences avec le Curious Skin : tout d’abord le prix – même si Arojowiggins a été à ce jour plutôt sage dans les hausses et qu’ils le valent, les papiers Curious Metallics et Curious Skin sont chers – , ensuite l’épaisseur et la main – les 240 g sont plus épais et semblent plus rigides que le 270 g du Curious Skin… idéal pour des cartes et des faire-parts –, enfin leur surface moins lisse leur donne un aspect et un toucher plus naturel – le Rough est légèrement plus rugueux et mat que le Smooth, mais ça reste des papiers assez lisse destinés à l’impression numérique laser.

Coté couleur, nous n’avons pas encore fait de mesures mais les couleurs de ces papiers sont très proches : un blanc à peine chaud similaire au Curious Skin.

Ces papiers, comme la plupart de ceux que nous proposons répondent à la norme ISO 9706 sur la durée de conservation, sont PEFC et Ecolabel… et, cerise sur le gâteau, leur fabrication est neutre en carbone.

La mise à jour de nos tarifs et la production d’échantillons va prendre quelques jours…

 

Edit du 2 mai

Les échantillons imprimés aujourd’hui sont époustouflants : le rendu des images utilisées pour les échantillons en impression laser est proche de que ce que l’on obtiendrait sur des papiers fine art mat avec des encres pigmentaires.

Le prix n’est pas le même… le gamut et la durée de conservation non plus, et le format d’impression est limité à 305 × 450 mm.

 

Des nouvelles du front…

Depuis les premières annonces de hausse de prix il y aura bientôt un an, nous surveillons de près les évolutions tarifaires des fournitures que nous utilisons au quotidien et essayons d’optimiser au mieux nos achats…

Effets de la crise sanitaire et de la situation internationale, les prix des matières premières et de l’énergie se sont envolés quand le cours de l’euro est, lui,  orienté à la baisse… et le prix du papier en subit les conséquences – et, dans une moindre mesure, celui de l’encre, du toner, des consommables de finitions…

Si, pour le moment, les hausses sont contenues en impression photo et en impression grand format – et notre stock de papier nous permet de voir venir – il n’en est pas de même pour les impressions numérique laser que nous proposons : si nous devions aujourd’hui construire notre tarif sur la base des tarifs actuels du papier et des consommables, nos prix seraient en hausse de plus de 20 % !

Bien sûr, nos tarifs d’impression numérique laser ne vont pas prendre du jour au lendemain 20 % – les hausses seront répercutées en fonction de nos approvisionnement – mais il nous sera difficile de les anticiper.

Il reste à faire la déco

On n’en est pas encore à l’annonce officielle mais les opérations en cours depuis le milieu de la semaine dernière sont maintenant terminées.

Le site principal d’Inpixya a retrouvé son espace bien a lui, la boutique a maintenant sa chambre, on passe facilement de l’un a l’autre pour bénéficier de services communs et les chemins sont balisés… Il ne reste plus qu’à apporter une touche de déco personnelle à la chambre…

Ce n’est pas un bug…

Poissons et papillons par Félix Bracquemond (1866)

Nous ajoutons régulièrement de nouvelles fonctionnalités à notre site internet… et sommes arrivés au moment où il devient difficile de tout faire tenir dans la même pièce…

Depuis quelques jours, nous faisons pour que chacun ait sa chambre… ça passe par de courts arrêts du site (la coupure d’hier a été plus brève que celle due au plantage de lundi), par des fonctions momentanément désactivées, des paramétrages qui génèrent des affichages étranges… mais, à la fin, ce sera encore mieux.

Et les nouvelles fonctionnalités ? Il faut encore attendre un peu – et une annonce demain 1er avril risque de ne pas faire sérieux.

Un indice ? Le dessin de Félix Braquemond n’est pas là que pour les poissons…

Plantage…

Une mise à jour automatique d’un des modules du site qui coince… et tout s’arrête.

Ce n’est pas la première fois qu’une mise à jour de module ne se passe pas comme prévu, les plantages généralisés sont fort heureusement fort rares.

Le plantage a eut lieu au bon moment, l’arrêt total de notre site n’a duré que quelques minutes… la remise en service avec le module responsable du bug a demandé un peut plus de temps, il a fallu tester et re-tester, et tout semble maintenant fonctionner.

Bien sûr, la mise à jour automatique du module en question a été désactivée…

Un nouveau papier…

Il manquait à notre offre de supports d’impression fine art un papier économique, lisse, mat qui réponde aux normes de conservation de longue durée…

Nous venons de le recevoir et il sera à notre catalogue d’ici quelques jours – le temps de le calibrer et de faire quelques tests.

Le MediaJet Litho Archive Matt est un papier de 230 g/m² – le plus léger de nos papiers pour l’impression photo pigmentaire – parfaitement adapté aux tirages de dessins, aux reproduction d’affiches et de tableaux… et, bien sûr, aux tirages photographiques. Cerise sur le gâteau, il peut être pelliculé et plastifié.

D’un blanc naturel et donnant une Dmax élevée, il a tout pour plaire et, pendant quelques temps, il bénéficie d’un prix spécial de lancement.

Pour télécharger le profil colorimétrique de ce papier pour notre traceur Epson SC-P7500 et ses encres UltraChrome Pro 12, c’est ici.

Après les hausses, les délais…

Depuis le démarrage de notre activité, nous avons connu couvre-feu, confinement, arrêt du Canal de Suez, hausse des prix des matières premières et de l’énergie, pénurie de composants électroniques et, maintenant, une guerre en Europe.

Les annonces de hausse de tarif à deux chiffres de nos fournisseurs, c’est devenu une habitude, les importantes variations de prix à la hausse comme à la baisse également… depuis peu, le délai de réapprovisionnement devient difficilement prévisible : nos papiers d’impression numérique ont été en rupture de stock plusieurs mois chez un grossiste avec lequel nous travaillons – et, si nos papiers avaient échappés jusqu’à maintenant aux hausses annoncées depuis juin, le rattrapage est sévère – et un autre de nos fournisseurs annonce un délai de plus de 3 mois pour le réapprovisionnement d’un des papiers Canson Infinity que nous utilisons.

Nous faisons le maximum pour ne pas être en rupture de stock.

Vous prévoyez des travaux d’impression importants, des tirages pour une exposition ? N’hésitez pas à anticiper…

Faux positif, module désactivé

Pour fonctionner, un site comme le nôtre utilise de nombreux modules et comme nous l’enrichissons régulièrement, le nombre de modules est augmente…

Effet de la situation en Ukraine ou autre, Avast identifie depuis quelques jours un des modules que nous utilisons depuis un bon moment sans soucis comme porteur d’un cheval de Troie.

Aucun des fichiers du module n’a été modifié dernièrement, les pages sur lesquelles nous travaillons actuellement – un nouveauté arrive bientôt – ne sont pas affectées par ce mystérieux mal, nous en avons conclu à un faux positif… et avons désactivé le module fautif en attente d’une mise à jour par son éditeur.

La désactivation du module n’a, semble-t-il, pas modifié ce que voit le visiteur qui parcourt notre site… N’hésitez pas à nous contacter si des messages d’erreur s’invitent dans votre navigation.

 

Edit du 16 mars

Devant le coté indispensable du module en cause qui ne servait qu’à nous faciliter la mise en page du site et les conséquences très limitées de sa désactivation, nous avons fait le choix de nous passer du module en question.

Il a été supprimé hier de notre site…

Nos finitions, enfin…

Nous attendions que le prix des fournitures pour les finitions que nous proposons se stabilise afin de mettre en ligne un vrai tarif… l’accalmie de la fin de l’année semblait propice… et les prix sont repartis fortement à la hausse.

Parce que nous avons du stock, publier un tarif pour les pelliculages et plastification est facile – et le calculateur de prix pour les impressions numérique intègre le prix des pelliculages depuis septembre dernier –, il n’en est pas de même pour les contrecollages pour lesquels il nous est impossible d’avoir un stock de supports nous mettant un peu à l’abris des variations de prix.

Nous avons fait le choix de mettre en ligne un tarif indicatif, il est ici. C’est mieux que rien mais ce n’est pas parfait…

Ce tarif indicatif s’appuie sur le prix actuel des fournitures et sera mis à jour régulièrement tant qu’il ne sera pas possible de mettre en place un vrai tarif (et le calculateur de prix qui va avec).

Il n’intègre que les finitions pour lesquelles nous avons un minimum de stock (et donc ni le contrecollage sur aluminium 1 mm / PVC coulé 1 ou 2 mm / PVC expansé blanc dans d’autres épaisseurs ou noir / Dilite ou Panexpan plus épais / carton plume et autres supports proposés par nos fournisseurs, ni le pelliculage premium mat, ni la plastification ultra brillante…). Le montage sur châssis des impressions sur toile va suivre…

Comme pour les autres travaux, nous établissons un devis « au plus juste » (et avec une belle surprise pour les produits que nous avons en stock), n’hésitez pas à nous consulter.