Sourire ou pas, il faut choisir…

Il fut une époque où une photo d’identité était un vrai portait…

Aujourd’hui, il faut choisir entre photo d’identité biométrique où la moindre esquisse de sourire est proscrite et mini-portrait plus flatteur mais inutilisable pour les cartes d’identité, passeports, permis de conduire, titres de séjour, cartes vitales…

A partir de vos images, nous pouvons réaliser des planches de mini-portrait, et, depuis peu, nous pouvons réaliser dans nos locaux, des photos d’identités biométriques conformes à la norme ISO/IEC 19794-5 : 2005.

Nos contraintes techniques font que, la prise de rendez-vous par téléphone, courrielformulaire de contact ou via notre outil dédié est indispensable.

Pour en savoir plus

Flyer, vous avez dit flyer ?

Lorsque le mot est apparu en en France au milieu des années 90, il correspondait à quelque chose de très précis, très différent du tract et du prospectus.

Ce flyer avait une utilité certaine : il servait, avant la naissance des réseaux sociaux, à communiquer discrètement, de la main à la main, les dates et lieux de l’underground.

De ce cahier des charges minimal découlait ce qu’était un flyer :

    • plus grand qu’une carte de crédit mais moins qu’une carte postale – il fallait que ça tienne dans le creux de la main ;
    • imprimé avec les moyens du bord en photocopie, stencil, risographie, tampographie – le mot n’était pas utilisé à l’époque et faire un tampon personnalisé revenait souvent à sculpter une pomme de terre –, avec les premières imprimantes à jet d’encre  abordables ou sur papier photo  ;
    • sur un papier un peu rigide ;
    • souvent en recto-verso pour faire tenir le plus d’infos possible ;
    • en série très limitée parce qu’il n’est pas nécessaire de diffuser 1000 invitations pour un événement organisé dans un lieu qui ne peut accueillir en poussant les murs que 50 personnes ;
    • et souvent sans les mentions légales qui doivent figurer sur les tracts et prospectus – et pourraient permettre de retrouver l’organisateur d’une manifestation souvent à la limite de ce que qui est autorisé…

Les réseaux sociaux ont remplacé la distribution de flyer pour annoncer rave party, fêtes clandestines, flash mob… et les imprimeurs et agences de communication ont adopté le mot flyer à la place des péjoratifs et désuets tracts et prospectus.

L’impression numérique laser que nous proposons est parfaitement adaptée à la production de flyers tels qu’on les défini aujourd’hui ou tels qu’ils l’étaient à l’origine et est la solution économiquement la plus avantageuse pour des tirages inférieurs à 200 exemplaires.

Orange, encore…

Nos relations avec Orange sont compliquées…

Dernier épisode en date : un bug chez  concurrent d’Orange  sous-traitant de SFR a attribué notre ligne téléphonique a un de ses clients ce qui  fait que nous n’avons plus ni téléphone ni internet dans nos locaux depuis samedi milieu de matinée… (et le répondeur Orange prend les messages mais nous n’y avons plus accès…). Continuer la lecture de « Orange, encore… »

Nous ne sommes pas digigraphes, mais…

Un traceur photo Epson, des encres d’origine, des papiers sélectionnés, une durée minimale de conservation, la garantie d’un laboratoire indépendant, l’engagement de l’artiste et un certificat d’authenticité, le label Digigraphie® a tout pour plaire…

Bien sûr, ce label – on devrait dire cette marque – propriété d’un fabriquant d’imprimantes – il a été déposé par Epson en 2003 auprès de l’INPI et de l’OHIM – a ses limites : il n’est accessible qu’aux impressions faites avec une imprimante grand format Epson, avec les encres pigmentaires Epson, sur les supports Epson et certains papiers Canson et Hahnemülhe – mais ni tous ceux qui répondent à la norme ISO 9706 ni ceux d’autres papetiers.

De multiples critères nous ont conduit à nous équiper d’un traceur Epson SC-P7500 de dernière génération et la possibilité de produire des tirages digigraphiques ne faisait pas partie de ceux-ci…

A ce jour,  les seuls papiers agrées Digigraphie pour les traceurs photo dernière génération sont les papiers Epson. Il est probable que des papiers Canson et Hahnemülhe soient ajoutés prochainement à la liste des supports agréés. Les papiers Canson Infinity Baryta Prestige 340 g et Canson Infinity Platine Fibre 310 g  – papiers que nous tenons en stock – font partie des papiers agréés pour les machines plus anciennes.

Les tests de vieillissement des encres Epson Ultrachrome Pro 12 sur papier Epson publiés par le Wilhelm Imaging Research il y a quelques temps laissent présager une durée de conservation nettement améliorée sur les papiers tiers.

Être digigraphe ne fait toujours pas partie de nous priorités mais nous sommes attentifs à ce que font Epson, Canson, Hahnemülhe et les autres.

La Newsletter, enfin

Maintes fois annoncée et presque autant de fois différée… De nombreux outils plus ou moins adaptés ont été testés sans succès mais cette fois, ça y est : notre première newsletter vient de sortir.

Pour la lire en ligne, c’est ici

Pour la télécharger, c’est

Et pour recevoir les prochains numéros, il est nécessaire de s’inscrire

Un petit nouveau…

Notre outil souffrait de nombreux défauts, les premiers étant l’absence de cryptage des données et une sécurité perfectible… nous avons enfin trouvé un remplaçant efficace pour que vous puissiez nous envoyer vos fichiers sans utiliser de services tiers.

Bien sûr, Jirafeau a lui aussi ses limites – il ne permet d’envoyer qu’un fichier à la fois et le module courriel est rudimentaire – mais il accepte de gros, très gros, fichiers, permet de protéger ses fichiers par mot de passe et de gérer la durée de stockage, vos données ne quittent pas la France et il est aussi utilisable pour que nous puissions vous faire parvenir des images.

Pour l’utiliser, c’est ici.

Les hausses se suivent…

Depuis début juin, nos fournisseurs nous annoncent régulièrement des hausses plus ou moins importantes.

Le papier est le premier touché – mais les papiers que nous utilisons sont jusqu’à maintenant épargnés –, les produits de finition suivent (le film de pelliculage à chaud a ainsi augmenté de plus de 20 %).

Dans notre programme de déploiement tarifaire, nous avions prévu de publier les tarifs des collages sur PVC, composite et du montage sur châssis des impressions sur toile. Nous ne le ferons pas comme nous le pensions et la mise en ligne de ces tarifs prendra encore un peu de temps : nous ne pouvons stocker toutes les dimensions et sommes, en pratique, dans l’obligation de commander nos support en fonction de nos commandes. Avec des hausses annoncées de 15 à 25 % et des produits qui disparaissent des catalogues de certains de nos fournisseur, ça devient compliqué à gérer et, en pratique, impossible à anticiper.

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez connaître le prix d’un produit qui n’apparaît pas dans nos grilles tarifaires.

Profils personnalisés ou profils fabricants

L’utilisation de profils colorimétriques de qualité est indispensable pour obtenir des impressions fidèles tant pour les impressions à domicile que pour les impressions professionnelles comme celles que nous proposons.

Bien sûr, les fabricants d’imprimantes et de consommables mettent à disposition de leur clients des profils plus ou moins soignés ; il est possible de produite ses propres profils à l’aide d’un spectrocolorimètre ou de recourir à des spécialistes pour le faire. Et chaque couple encre – papier nécessite son profil… Continuer la lecture de « Profils personnalisés ou profils fabricants »

Vos cartes de visite sur papier photo

 

La surface d’un vrai papier photo, des noirs profonds, des images ou des à plat sans trame visible, une finesse d’impression impossible à atteindre autrement, une gamme de couleurs bien plus large que ce qui est possible en impression numérique comme en offset… Que ce soit sur papier Fuji brillant ou lustré ou sur papier Metallic, les cartes de visite sur papier photo ont tout pour plaire et  faire de vos cartes de visite des cartes d’exception. Continuer la lecture de « Vos cartes de visite sur papier photo »

Les calculateurs de prix arrivent…

Annoncés il y a quelques jours, ils arrivent… mais leur mise en place nécessite une remise à plat de nos pages produits et tarifs.

Comment ça va se passer ?

    • dans un premier temps, de nouvelles pages vont être visibles dans le menu ‘Nos produits’, pages qui reprendront ce qui existe déjà ;
    • ensuite, les pages tarif actuelles vont disparaître ;
    • les calculateurs seront déployés après une période de tests… Les prix donnés par les calculateurs seront identiques à ceux figurant dans nos grilles tarifaires en offrant des fonctionnalités nettement plus importantes ;

Continuer la lecture de « Les calculateurs de prix arrivent… »